Aug 28, 2015

Raison d'être

Depuis quelques jours, cette illustration est apparue un peu partout sur le net.
J'ai tenté de faire une traduction en français, optant pour 'raison d'être' comme version française de 'purpose'.

Vraiment intéressant ce diagramme pour n'importe qui se questionnant sur sa place dans le milieu du travail et dans l'univers, sur ses talents et compétences et sur ce qui nous rend heureux.




Cette illustration est attribuée à Hustle and Grind, une compagnie fondée par deux jeunes hommes ayant une passion pour l'entreprenariat. 
Hustle and Grind a pour objectif de stimuler les entrepreneurs en offrant des services, des conseils et du café!
Voici le lien: Hustle and Grind

Bon weekend!

Illustrations: © Hustle & Grind

Aug 24, 2015

Mid-Century Modern



Est-ce l'influence de Mad Men
Probablement un peu…






Le style Mid-Century Modern, qui fait référence à un courant de design qui fut en vogue du milieu des années 30 au milieu des années 60, est toujours très populaire.

Ces meubles de style Mid-Century Modern s'intègrent parfaitement à des décors contemporains. Il n'est absolument pas nécessaire d'avoir tout le kit! 
Et les reproductions contemporaines sont plus abordables que les pièces originales!

Voici quelques beaux exemples…









   





Photos: #1 à # 4 © Mad Men, les autres via Pinterest, sources inconnues

Aug 20, 2015

Hybrides littéraires...



Un nouveau genre littéraire est apparu dans la liste des meilleurs vendeurs depuis quelques années, le 'Mashup novel'.

Ces romans 'Mashup' sont en fait une transformation de grandes oeuvres classiques et de biographies historiques en parodie de romans d'horreur.
Généralement, on procède en y ajoutant des vampires, des zombies ou des loups garous.

Seth Grahame-Smith, un des auteurs à succès de ce genre, appelle cela des 'hybrides littéraires'.
Très populaires, certaines de ces oeuvres hybrides ont même eu droit à des adaptations cinématographiques.

En utilisant des romans qui sont entrés dans le domaine public, l'obligation de payer des droits d'auteur ne s'applique plus et les nouveaux auteurs peuvent altérer le roman original sans se soucier d'une poursuite judiciaire.

Voici donc les plus connues…








Disponibles également...
  • Emma and the Werewolves
  • Little Women and Werewolves
  • Henri VIII: Wolfman

Aug 16, 2015

The Man from U.N.C.L.E.



Dimanche après-midi, je suis allée voir The Man from U.N.C.L.E.

Je me souvenais vaguement de la version française présentée pendant plusieurs années à la télévision. La série originale en anglais a été en ondes de 1964 à 1968, pour ensuite être présentée en reprises sur les chaînes francophones pendant quelques années. 

Napoléon Solo et Illya Kuryakin, vous vous souvenez de ces deux-là?





Dans la nouvelle version, l’intrigue se déroule principalement en Italie, ce qui nous permet de constater encore une fois comment ce pays est magnifique. 
En situant l’intrigue en 1963, on ajoute un élément visuel intéressant puisque le design de cette époque a donné naissance à une multitude de beaux objets, autant du coté des automobiles que dans la mode. 
Et puis, les trois acteurs principaux sont également trois très belles personnes: Alicia Vikander (Ex-Machina), Henry Cavill (Superman, The Tudors) & Armie Hammer (Mirror Mirror).




Le réalisateur, Guy Ritchie, ne fait généralement pas dans la subtilité, mais ce film étant un fin d’action avec un peu de comédie, le résultat est assez bien. 
Et ce n’est que le premier d’une série, ce qui est déjà évident avant la fin du film.

La cinématographie est très soignée et les vêtements de la belle vont faire rêver bien des femmes.
En résumé, du bon divertissement!





IMDB: 7.7 / 10
Cinéma Montréal: 7.9 / 10


----------------------------------

J'adore aller au cinéma, mais j'avoue qu'il existe des facteurs irritants comme les textos et les gens sur leurs téléphones. Apparemment, je ne suis pas la seule…

Les acteurs Julie Delpy et Ethan Hawke ont participé à ce petit vidéo présenté avant certaines projections: Don't Talk


----------------------------------

Aucun lien avec le cinéma, mais je veux signaler que j'ai été très heureuse d'apprendre que Lucian Bute a remporté son combat hier soir.
J'aime beaucoup cet homme. 
L'élégance de l'esprit de Lucian est quelque chose de trop rare dans l'univers du sport…




Photo de Lucian Bute: Wikimedia Commons, By Mastermindsro

Aug 12, 2015

Les deux messieurs de Bruxelles



Suggestion de lecture:

Du très prolifique auteur Eric-Emmanuel Schmitt, voici un petit recueil de nouvelles charmantes.

Comme le dit si bien l'auteur dans le Journal d'écriture ajouté à la fin du recueil, "le thème de ce livre sera les vies virtuelles qui composent le fond d'une vie réelle".

J'ai particulièrement aimé la première histoire des deux messieurs de Bruxelles:

"Il y a 50 ans, un couple se marie dans une cathédrale. Dans l'ombre, derrière un pilier, Laurent et Jean se marie également, dans la clandestinité. Juste un échange d'anneau entre deux hommes qui ne peuvent se marier légalement. Cinquante ans plus tard, Geneviève apprend qu'elle est l'exécutrice testamentaire de Jean, un homme qu'elle ne connait pas, qu'elle n'a jamais rencontré." *

Intelligent et touchant, comme tous les livres de cet auteur remarquable. 
Paru en 2012, il est facile à trouver et est disponible en livre de poche.

* Résumé tiré de Babelio

Aug 9, 2015

Shaun le mouton


Shaun le mouton - Le film est arrivé!

Les aventures de Shaun et de ses sympathiques amis sont toujours charmantes, et elles peuvent plaire à un auditoire adulte autant qu'aux enfants. Moi, j'aime beaucoup ce petit mouton intelligent et débrouillard.

Production britannique du studio Aardman, qui sont les pionniers du genre, soit le Stop Motion utilisant des petits personnages en pâtes à modeler, le film reçoit déjà des critiques fort élogieuses.

Jetez un coup d'oeil sur la bande annonce: Shaun le mouton

Y avez-vous repéré le clin d'oeil à Hannibal Lecter? (1:10)

Aug 6, 2015

IndieGoGo





Il existe aujourd’hui plusieurs plateformes pour le financement collectif, le ‘crowd funding’, aussi appelé financement participatif. 
Ces plateformes permettent à un individu ou un groupe de faire appel à un certains nombres de personnes, pour la plupart des étrangers, afin de financer un projet spécifique.
Kickstarter est probablement la plateforme la plus connue, mais moi, j’aime bien IndieGoGo.

On y retrouve des projets de tous les genres: de l’art aux sports, en passant par l’environnement, l’éducation, la science, la musique, et j’en passe. 
Il est aussi possible de choisir la ville ou le pays qui nous intéresse, et les demandes tristes et touchantes y côtoient les projets innovateurs ou artistiques. 
Il y en a vraiment pour tous les goûts.

C’est sur IndieGoGo que j’ai découvert Jake, un jeune garçon de la Nouvelle-Écosse qui avait besoin de $2,000 afin d’assurer sa participation à un tournoi de baseball à Toronto. J’ai vu le petit vidéo et j’ai eu un coup de foudre.
Le voici: 8 Yr old boy raises funds for baseball competition
Il a d’ailleurs réussi à trouver les $2,000 et il a participé à son tournoi. J’ai reçu sa photo par la poste, tel que promis.

Parce qu’il y a également des récompenses (‘perks’ en anglais) pour certains projets.

Par exemple, des gens ont présenté un projet d’adaptation au cinéma d’un roman de l’auteur bien connu, Patrick Senécal. (The Passenger)

  • Pour un don de $15, votre nom apparaîtra au générique du film. 
  • Pour $75, vous recevrez un hoodie rouge à l’effigie de ‘The Passenger’. 
  • Pour $500, un personnage secondaire du film portera votre nom. 
  • Pour $2,500, votre nom apparaîtra comme producteur associé au générique d’ouverture du film + vous assisterez à la première montréalaise du film + vous recevrez une copie numérique du film.



Si ça vous intéresse, visitez le site d'IndieGoGo, et cliquez sur Explore: IndieGoGo

Images: via le site IndieGoGo

Aug 2, 2015

O Children

We have the answer to all your fears
It's short, it's simple, it's crystal dear
It's round about, it's somewhere here
Lost amongst our winnings




Je partage aujourd’hui une chanson d’un artiste dont j’aime beaucoup les ballades un peu mélancoliques, Nick Cave. J’aime beaucoup cette pièce et j’espère qu’elle plaira à ceux qui la découvriront ici.

Si vous avez vu ‘Les Reliques de la mort (Partie 1) de la saga des Harry Potter, vous vous souviendrez de cette très jolie scène qui donne un peu de répit aux protagonistes dans ce film très sombre.

Il s’agit d’Harry et Hermione qui danse sur la pièce O Children, une chanson qui parlerait, selon certaines sources, de l’Holocauste.  

Voici deux vidéos de la chanson O Children

Et si ça vous plait, il y a cette autre très belle chanson, un duo avec Kylie Minogue:


La chanson O Children est tirée de l’album Abattoir Blues / The Lyre of Orpheus, sorti en 2004.

Photo: tirée du film Harry Potter - Les Reliques de la mort (Partie 1)

Jul 30, 2015

Les créatures de Jessica


'Plume', céramique, plumes, plante et escabeau


C'est lors d'une exposition collective chez Mosaikashop que j'ai découvert le travail de Jessica Sallay-Carrington, une jeune artiste canadienne installée à Montréal.

Après des études en arts à Vancouver où elle a grandit, Jessica a étudié les beaux-arts à l'Université Concordia. Malgré son jeune âge, elle a déjà participé à plusieurs expositions collectives et présenté des expositions solo.

À travers son art, elle souhaite explorer certains aspects problématiques de la vie en société, comme la sexualité et l'identité.

Ce genre de créatures anthropomorphiques, moi, j'adore ça! 

En voici d'autres…


'Bent' et 'Rust', céramique et clous rouillés

'Jaws', céramique, os et fils de fer

'The Guardians', céramique, os, pierres, terre, plante

'Squeeze', céramique, cuir, fils de fer


En plus de ses créatures en céramique, Jessica crée également toutes sortes d'objets familiers, comme cette tasse, et a un intérêt particulier pour les cornes!

Horned Raven Mug


Pour en savoir plus sur le travail de Jessica Sallay-Carrington, vous pouvez visiter son site web: Jessicascreatures.




Merci à Jessica Sallay-Carrington pour la permission de publier!

Photos: via le site de l'artiste, # 7 © Christopher Ayling, # 8 © Andrei Kalamkarov