Jul 30, 2015

Les créatures de Jessica


'Plume', céramique, plumes, plante et escabeau


C'est lors d'une exposition collective chez Mosaikashop que j'ai découvert le travail de Jessica Sallay-Carrington, une jeune artiste canadienne installée à Montréal.

Après des études en arts à Vancouver où elle a grandit, Jessica a étudié les beaux-arts à l'Université Concordia. Malgré son jeune âge, elle a déjà participé à plusieurs expositions collectives et présenté des expositions solo.

À travers son art, elle souhaite explorer certains aspects problématiques de la vie en société, comme la sexualité et l'identité.

Ce genre de créatures anthropomorphiques, moi, j'adore ça! 

En voici d'autres…


'Bent' et 'Rust', céramique et clous rouillés

'Jaws', céramique, os et fils de fer

'The Guardians', céramique, os, pierres, terre, plante

'Squeeze', céramique, cuir, fils de fer


En plus de ses créatures en céramique, Jessica crée également toutes sortes d'objets familiers, comme cette tasse, et a un intérêt particulier pour les cornes!

Horned Raven Mug


Pour en savoir plus sur le travail de Jessica Sallay-Carrington, vous pouvez visiter son site web: Jessicascreatures.




Merci à Jessica Sallay-Carrington pour la permission de publier!

Photos: via le site de l'artiste, # 7 © Christopher Ayling, # 8 © Andrei Kalamkarov


Jul 23, 2015

Lana



C'est avec beaucoup de retard que je découvre la musique de Lana Del Rey
Je connaissais son nom, mais pas sa musique parce que je n'écoute jamais la radio.

Lana Del Rey est une jeune auteure-compositrice-interprète américaine née en 1985. C'est après quelques années de carrière qu'elle a finalement connu le succès en 2011. 

Aujourd'hui, elle a une légion d'admirateurs et ses récents albums, Born To Die et Ultraviolence, ont reçu des critiques très élogieuses.
Personnellement, j'aime beaucoup sa voix et son style de musique. 

Évidemment, sa beauté a contribué à son énorme succès, mais ça n'enlève rien à son très grand talent.

Voici quelques liens pour découvrir sa musique envoutante si ce n'est déjà fait:






Photos: Sources inconnues

Jul 20, 2015

Réinventer la chaise!

À Montréal, nous avons la très grande chance d'avoir une excellente école de mosaïque, Mosaikashop, dirigée une professeur qui est une grande artiste, très humble malgré ses succès à l'étranger, Suzanne Spahi.

Suzanne participait récemment à une compétition internationale où elle a terminé deuxième.
Musi Varium Festival, qui est une compétition de mosaïque contemporaine, se déroulait à Clauiano en Italie, tout près de Venise. 
On demandait aux onze participants de réinventer la chaise et Suzanne y était pour représenter le Canada.




Voici quelques photos de sa magnifique chaise…




Pour un compte-rendu de l'événement et de l'expérience de Suzanne, et pour plusieurs autres photos, allez jeter un coup d'oeil sur le blog de Mosaïkashop: Mosaikashop News

Comme quoi le travail acharné ajouté au talent, ça finit par la reconnaissance. 
Félicitations Suzanne!

Photos: © Suzanne Spahi

Jul 17, 2015

Horst: Photographe de l'élégance

C'est vraiment un bel été que nous offrent les musées montréalais: David Altmejd au Musée d'art contemporain, Auguste Rodin au Musée des beaux-arts de Montréal, et Horst P. Horst au Musée McCord!



L'exposition Horst: Photographe de l'élégance, organisée par le Victoria & Albert Museum de Londres, est une rétrospective impressionnante de la carrière de ce grand photographe de mode. 

Né en 1906 en Allemagne, Horst Paul Albert Bohrmann s'installa à Paris au début des années 30 avec le désir de travailler en architecture avec Le Corbusier. Rapidement, il s'intéressa à la photographie et sa carrière pris son envol.




Minutieux, il pouvait passer des journées entières en studio à préparer l'éclairage d'une session à venir. Dans les années 30, il photographia plusieurs célébrités européennes de l'époque dont Coco Chanel et Salvador Dali

En 1939, avec la déclaration de la guerre, il quitta l'Europe et s'installa aux États-Unis où il entama une longue collaboration avec le magazine Vogue pour lequel il réalisa plus de 100 pages couvertures.

Cette exposition vaut le déplacement pour n'importe qui s'intéressant à la photographie ou à la mode. Plus de 250 pièces y sont présentées, la majorité étant évidemment des photographies, mais on peut également y voir plusieurs couvertures du magazine Vogue arborant des photographies prises par Horst, des projections de films, et 8 robes de l'époque, créations de Chanel, Schiaparelli, Lanvin et Vionnet.

Plusieurs pièces de la collection personnelle d'Elton John font aussi partie de l'exposition.

Étant une exposition majeure, le coût de l'entrée a été fixé à $20, ce qui est un peu plus élevé que les expositions régulières du Musée McCord. Si vous y allez le mercredi soir entre 17:00 et 21:00, le droit d'entrée est de $7.50.

L'exposition se poursuivra jusqu'au 23 août.

Photos: © Horst  P. Horst Estate

Jul 14, 2015

David Altmejd, Sculpteur




Je suis allée voir l’exposition Flux au Musée d’art contemporain de Montréal, une rétrospective impressionnante de l’oeuvre de David Altmejd, jeune génie québécois. 
Très justement surnommé ‘la rock star de l’art contemporain’, David Altmejd est un artiste unique qui produit des installations étonnantes pouvant intéresser autant le profane que le connaisseur d’art contemporain.

L’Oeil, étrange ange de bronze installé devant le Musée des beaux-arts de Montréal, c’est lui. 



Présenté à Paris à la fin de 2014, cette exposition réunit une trentaine d’oeuvres, représentant sa production des 15 dernières années.

Géants, loup-garous en transformation, homme-oiseaux, tout pour me plaire quoi!

Pour ces imposantes installations et sculptures, David Altmejd utilise  des cheveux synthétiques, des cristaux, des bijoux en pierres-du-rhin, des morceaux de miroir, du bois, de l’or, du plexiglas, des plumes d’oie, des noix de coco, du cuir, du polystyrène, des fleurs synthétiques et même des grains de café...

Il faut voir. Absolument. 
Unique et  magnifique!


Pour vous donner une idée, jetez un coup d’oeil sur la bande-annonce du film consacré à l’artiste: Chaorismatique, et visitez le micro-site de Flux.

Du 20 juin au 13 septembre au Musée d’art contemporain de Montréal
185, rue Sainte-Catherine Ouest 

Photos: # 1 Musée d'art contemporain de Montréal, # 2 © Michelle Knight

Jul 11, 2015

Dietainment

Dietainment: Diet + Entertainment, sorte de reportages sur des célébrités et leurs diètes  miracles pour perdre du poids rapidement et devenir parfaites. Diètes déguisées en divertissement





Tout comme Dove avec la campagne publicitaire ‘Estime de soi’, et Always avec la campagne ‘Comme une fille’, Cheerios s’attaque aux problèmes d’images corporelles qui empoisonnent la vie des jeunes filles, parfois de très jeunes filles même...

Il faut saluer ces initiatives, les partager, et féliciter ces compagnies même si elles sont parfaitement conscientes qu’elles redorent leur propre image en créant ces campagnes, qui ne sont d'ailleurs pas appréciées de tout le monde...

Touchant de voir ces mères qui constatent que leurs très jeunes filles ont déjà des problèmes d’estime personnelles ren lien avec leur apparence physique et qu’elles songent déjà à altérer leur corps avec des diètes.

Mais le message des médias demeure tout de même un peu contradictoire. D’un coté, on nous parle de la nécessité de diversifier l’apparence physique des modèles et des acteurs. D’un autre coté, on nous parle constamment du problème bien réel d’obésité chez les jeunes et de la croissance du diabète et des maladies cardiaques en Amérique du Nord.

Mon humble opinion est qu’il faut tout d’abord manger pour optimer sa santé et bouger parce que les bienfaits de l’exercice dépasse largement les effets sur l’apparence physique. J’ai eu la très grande chance de découvrir la danse dans ma jeunesse, moi qui ai toujours détesté les sports. Mais le spectre de l’insécurité qui était présent dans ma jeunesse est aujourd’hui devenu un monstre qui attaque les filles avant même qu’elles n’entrent dans l’adolescence et qui, maintenant, s’en prend aussi aux jeunes garçons.

Alors, célébrons les campagnes comme celles-ci
(Par courriel: Exposing Dietainment)





Et voici un autre vidéo de la campagne 'Comme une fille' par Always:
(Par courriel: Rien ne l'arrête)




Photo et vidéos: # 1 et # 2 © General Mills Cheerios, # 3 © Always

Jul 8, 2015

Terminator Genisys



Terminator Genisys, cinquième de la série, est arrivé sur nos écrans la semaine dernière, trente années après la première apparition de ce personnage qui a marqué le cinéma.

Si vous avez aimé le premier et le deuxième film de la série, vous aimerez probablement celui-ci. J'ai aussi personnellement aimé le quatrième, qui était assez différent et qui n'a pas connu un grand succès. Et le troisième, celui avec Claire Danes et la fille-robot, était tout simplement raté, vraiment très mauvais…

Terminator Genisys n'est pas une suite. Il s'agit plutôt d'une renaissance de la franchise ou un 'reset', comme le répète un peu partout James Cameron, le créateur de la série…ce qui peut faire du sens puisqu'on y voyage dans le temps afin d'altérer le passé et le futur.




Le thème de l'intelligence artificielle et de la peur qu'elle engendre est plus d'actualité que jamais. Le film Ex-Machina, sorti le mois passé, explorait également ce thème, mais d'une façon totalement différente. Dans Terminator Genisys, on retrouve le rythme, l'action et les poursuites, ainsi que l'humour des films précédents.

Pour les acteurs, à part Arnold Schwarzenegger évidemment, on retrouve Emilia Clarke, la Khalessi de Game of Thrones, dans le rôle de Sarah Connor. À ses cotés, Jai Courtney, que je ne connaissais pas et que j'ai bien aimé. Il y incarne Kyle Reese, le père de John Connor. D'ailleurs, grosse déception pour le personnage de John Connor, interprété par Jason Clarke, un acteur qui manque totalement de charisme et de présence, ce qui est nécessaire pour un personnage aussi important. C'est, selon moi et mon chéri, le point faible du film.


Emilia Clarke et Jai Courtney


Sans grandes surprises, Terminator Genisys s'avère tout de même un excellent divertissement qui s'adresse surtout aux fans de la franchise. 

Cinéma Montréal: 7.6 / 10
imdb.com:  7.1 / 10

Photos: © Terminator Genisys / Paramount Pictures / Skydance Productions

Jul 4, 2015

Jim Bachor

Il y a des mosaïstes dont les oeuvres sont vraiment très originales, et Jim Bachor est un de ceux-là.

J'ai d'abord découvert sa série Treats in the Streets, ou les 'installations potholes'. 

Potholes, signifie 'nids-de-poule' en français, et ça, tous les québécois savent très bien ce que c'est!

Dans la ville de Chicago, Jim a créé une série de mosaïques colorées représentant des sujets comme des cornets de crème glacée et des fleurs, et ces mosaïques ont été installées par-dessus des nids-de-poule.







On devrait vraiment l'inviter à Montréal!!!

Cette série n'en est qu'une parmi plusieurs autres oeuvres uniques et ludiques de Jim Bachor

Sugar Smacks, marbre et smalti, 18 x 24 po

Mr. T, marbre et smalti, 18 x 24 po

Trash # 1, marbre et smalti, 14 x 14 po

Are you an artist?, marble et smalti, 11 x 14 po

BC in 3-D, smalti, 14 x 17 po

Squirrel thinking, marble, 11 x 17 po


C'est lors d'une voyage en Italie, pendant une fouille archéologique à Pompeï, que cette passion pour la mosaïque est née. Jim s'est intéressé à la longévité de ces oeuvres créées avec des pièces de marbres et de verre, et par le fait même, par la marque laissée par un artiste qui s'exprime à travers la mosaïque.

Pour en savoir plus sur cet artiste et voir d'autres pièces, ce que je suggère fortement, visitez son site: www.bachor.com

Jim Bachor


Merci à Jim Bachor pour la permission de publier!

Photos: © Jim Bachor

Jul 1, 2015

Six hiboux

J'aime beaucoup le travail de Karen Johnston. J'ai déjà fait un article sur ces formidables miroirs, dont je suis une grande fan.
Et le nouveau projet qu'elle vient de compléter est tout simplement fabuleux.

Six hiboux, une énorme mosaïque faite de tuile de pâte de verre, de perles de verre et de pierres-du-rhin. 
Six hiboux sur six panneaux mesurant 1.5 x 4 pieds (environ 45 x 120 cm) chacun.
C'est un travail qui demande une patience et une précision exceptionnelle!







Et comme Karen Johnston a également un talent pour l'écriture, elle en a fait un livre pour enfants publié à compte d'auteur avec Blurb: Six Owls and a Party.

Vraiment trop charmant!




Pour en savoir plus sur le livre et pour d'autres photos, voici le lien: Karen Johnston - Six Owls and a Party

Photos: © Karen Johnston